Médicaments symptomatiques

Soulager les symptômes de votre allergie

Si vous avez des symptômes d'allergie, vous connaissez probablement déjà les médicaments symptomatiques, comme les sprays nasaux ou les antihistaminiques par voie orale. Vous les utilisez peut-être tous les jours, pour maîtriser vos symptômes. Vous en avez peut-être sur vous, en cas de besoin.

Plusieurs médicaments existent pour soulager les symptômes. Certains sont disponibles sans ordonnance en pharmacie, d'autres doivent être prescrits par un médecin. Vous pouvez utiliser ces médicaments à la demande pour soulager les symptômes d'allergie, ou quotidiennement pour garder les symptômes sous contrôle.

Soulagement temporaire

Ces médicaments symptomatiques sont utilisés depuis de nombreuses années pour soulager les symptômes d'allergie. Cependant, ils ne traitent pas la cause de l'allergie et ne permettent pas de développer une tolérance à la substance responsable des symptômes (l'allergène). Leurs bénéfices disparaissent donc dès que l'on cesse de les prendre.

Ces médicaments sont efficaces pour certains patients. Cependant, si vous avez toujours des symptômes d'allergie alors que vous prenez ce type de médicaments, ou si vous avez besoin de doses de plus en plus fortes pour supprimer vos symptômes d'allergie, il est peut-être temps d'envisager un autre traitement

Comment agissent les médicaments symptomatiques ?

Les médicaments qui permettent de soulager les symptômes existent sous différentes formes, comme des comprimés pris par voie orale, des sirops, des sprays nasaux et des collyres.

Deux médicaments symptomatiques sont souvent utilisés pour réduire les symptômes d'allergie : les corticoïdes par voie nasale et les anti-histaminiques.

Spray nasal
“Les sprays nasaux contenant des corticoïdes permettent de réduire les éternuements et l'écoulement nasal.”

Les sprays nasaux contenant des corticoïdes permettent de réduire les éternuements et l'écoulement nasal. Ce type de médicaments agit principalement au niveau du nez, sans toucher le reste du corps.

On trouve des anti-histaminiques dans de nombreux sprays nasaux, collyres et comprimés. Ils agissent en inhibant les effets de l'histamine, responsable d'un grand nombre des symptômes d'allergie. Certains anti-histaminiques doivent être pris au moment de l'exposition à la substance responsable des symptômes, ou un peu avant. D'autres sont pris régulièrement, comme un traitement au long court

Discutez avec votre médecin de l'utilisation des traitements symptomatiques.

Immunothérapie allergique

Traiter la cause de l'allergie

L'immunothérapie allergénique vise à traiter la cause de votre allergie. Elle agit en rendant votre corps de plus en plus tolérant à la substance qui cause votre allergie (allergène). En exposant votre système immunitaire à des quantités adéquates de l'allergène responsable de votre allergie, le traitement permet à votre corps de s'y accoutumer et d'y devenir tolérant. Le traitement doit durer au moins trois ans pour apporter des bénéfices à long terme (bénéfices persistant après l'arrêt du traitement).

Prévention

Limitez votre exposition aux allergènes

Éviter les allergènes responsables de son allergie, en plus de prendre un traitement médical, permet de réduire les symptômes d'allergie. Nous avons rassemblé quelques conseils utiles pour vous aider à limiter votre exposition aux pollens et aux acariens de la poussière de maison.

Dernière mise à jour 07/03/2018