Prise en charge de l'allergie de mon enfant

Comment aider votre enfant ?

Il est important de trouver la bonne prise en charge pour votre enfant

Une des façons d'éviter que votre enfant fasse une réaction allergique consiste à éviter la substance qui en est responsable (l'allergène). Cependant, il n'est pas toujours possible de tenir un enfant à l'écart des allergènes présents à l'extérieur lorsque le temps se prête aux activités en plein air. Il n'est pas possible non plus d'éliminer complètement les allergènes présents dans l'environnement extérieur (ex: pollens) ou intérieur (ex: acariens)

Même lorsque l'on évite les allergènes, on a souvent besoin de médicaments pour minimiser les symptômes  et leur impact sur les activités de l'enfant. 

Il existe plusieurs types de traitement pour vos allergies. Concernant la rhinite allergique, cela va de l’éviction, des médicaments symptomatiques à l’immunothérapie allergénique (désensibilisation). L’option la mieux adaptée à votre cas doit être choisie avec votre médecin spécialiste en allergologie.

 

Prise en charge possible :

Limitez l'exposition de votre enfant aux allergènes

En réduisant l'exposition de votre enfant à la substance responsable de son allergie, vous pourrez alléger les symptômes d'allergie. Cependant, cette stratégie ne permet pas une amélioration à long terme et elle peut limiter leurs activités si les allergènes sont toujours présents.

Si votre enfant souffre d'allergie aux pollens :

  • Essayez de garder votre enfant à l'intérieur lorsque la concentration pollinique est élevée.

Petite fille se frottant les yeux
  • Réduisez la quantité de pollens présents dans votre domicile en gardant les fenêtres et portes fermées pendant la saison des pollens, en particulier le jour. 

  • Lorsque vous voyagez en voiture, laissez les fenêtres fermées.

  • Lorsque votre enfant a passé du temps dehors, retirez-lui ses vêtements et ses chaussures et ne les laissez pas dans sa chambre.

  • Lavez régulièrement les cheveux de votre enfant. Lorsqu'il rentre après avoir joué dehors et qu'il a des symptômes d'allergie, il doit prendre un bain et se laver les cheveux.

  • Évitez de faire sécher le linge (vêtements et draps) dehors. Utilisez plutôt un sèche-linge.

  • Installez un filtre Haute Efficacité pour les Particules Aériennes (HEPA) sur votre aspirateur. 

Si votre enfant est allergique aux acariens de la poussière domestique :

  • Lavez ses draps à l'eau chaude (55 °C) une fois par semaine et séchez-les au sèche-linge.

Maman et enfant jouant sur le lit
  • Utilisez des housses anti-acariens sur le matelas et les oreillers, et nettoyez-les régulièrement.

  • Retirez de sa chambre les objets qui prennent facilement la poussière. 

  • Supprimez les tapis de votre maison, en particulier dans la chambre de votre enfant.

  • Aérez les pièces 2 fois par jour pendant 15 minutes

  • Maintenez la température en-dessous de 20°C et l’humidité relative entre 40% et 60% en utilisant un déshumidificateur si besoin.

  • Limitez le nombre de peluches sur le lit de votre enfant.

  • Faites souvent le ménage et nettoyez régulièrement les vêtements et les jouets de votre enfant. 

  • Installez un filtre Haute Efficacité pour les Particules Aériennes (HEPA) sur votre aspirateur.

Soulagez les symptômes d'allergie de votre enfant

Beaucoup d'enfants allergiques ont besoin de médicaments pour supprimer leurs symptômes. Utilisés par voie locale (pulvérisations nasales et/ou collyres) ou orale (comprimés, gélules), les médicaments symptomatiques comme les antihistaminiques et les corticoïdes ont pour mission de soulager les symptômes en bloquant temporairement la réaction allergique.
Si ces médicaments permettent de soulager les symptômes d'allergie de votre enfant, ils n'en traitent pas la cause.

Traiter la cause de l'allergie de votre enfant

Vous avez remarqué que votre enfant continue à avoir des symptômes d'allergie malgré les médicaments symptomatiques ?
L'immunothérapie allergénique concerne les enfants à partir de 5 ans. Elle vise à traiter la cause de l'allergie en exposant le corps régulièrement à des petites doses de l'allergène responsable de l'allergie. Cette approche permet de construire une tolérance à la substance qui cause l'allergie.
Pour les allergies saisonnières, la désensibilisation aux pollens est généralement débutée plusieurs semaines avant la saison pollinique (4 mois avant dans les essais cliniques avec les comprimés de graminées). Toutefois, une certaine efficacité peut être observée si la désensibilisation est commencée 2 mois avant la saison. Pour les allergies perannuelles, le traitement de désensibilisation peut être instauré à tout moment.
Quelle que soit la méthode de désensibilisation (voie injectable ou sublinguale) et le type d’allergie, les recommandations thérapeutiques internationales préconisent une durée de traitement de 3 ans en moyenne (jusqu’à 5 ans). Le traitement doit être réévalué après un an afin de juger de son efficacité, de sa tolérance et de la nécessité ou non de le poursuivre.

Dernière mise à jour 07/03/2018