Les enfants, l'allergie et l'asthme

Votre enfant risque-t-il de développer un asthme ?

« Maman ! Papa ! Je n'arrive pas à respirer ! » En tant que parent, vous imaginez à quel point cette situation peut être inquiétante. Les symptômes de l'asthme comme la toux et les sifflements respiratoires surviennent souvent la nuit, ce qui affecte le sommeil de votre enfant et ses activités le lendemain. Peut-être est-ce un asthme allergique ? Pour le savoir et aider votre enfant, consultez votre médecin spécialiste en allergologie.

L'asthme allergique commence souvent dans l'enfance. Il peut être déclenché par des allergènes, comme les pollens, les phanères d'animaux et les acariens de la poussière de maison. L'exposition prolongée à ces allergènes entraine une inflammation chronique des voies respiratoires supérieures (le nez) qui peut s'étendre aux voies respiratoires inférieures (les poumons). Ainsi, chez les enfants atteints de rhinite allergique, le risque de développer un asthme plus tard peut être multiplié jusqu'à 7 fois comparativement aux enfants sans allergie. De plus, la rhinite allergique peut aggraver un asthme existant. 

Les enfants, l'allergie et l'asthme

L'allergie des voies respiratoires supérieures (rhinite allergique ou « rhume des foins ») provoque des éternuements fréquents, des démangeaisons, un écoulement ou une congestion du nez.

Une fillette chez le médecin

Une allergie des voies respiratoires inférieures (asthme allergique) provoque des sifflements respiratoires, une toux et de l'essoufflement. Bien que ces symptômes touchent deux organes différents du corps, ils sont dus à la même maladie immunitaire sous-jacente.

Les allergies de l'enfant évoluent souvent au fil du temps. Certaines allergies diminuent avec l'âge, d'autres apparaissent ou s'aggravent. Il est donc important de surveiller régulièrement les symptômes d'allergie.

 

C'est maintenant qu'il faut agir

Votre enfant a-t-il des symptômes d'allergie ? A-t-il besoin de plus de médicaments pour maîtriser ses symptômes ? Sa respiration est-elle affectée ? Vous inquiétez-vous de son risque éventuel de développer un asthme ?

Si c'est le cas, il est important de faire tester et diagnostiquer correctement son allergie. Avec un diagnostic précis, votre enfant aura plus d'options de traitement. Avec votre médecin spécialiste en allergologie, vous pouvez choisir le traitement adapté pour votre enfant qui pourra améliorer significativement sa vie.

Prise en charge de l'allergie

Comment aider votre enfant

Il est important de traiter les symptômes d'allergie de votre enfant, pour qu'il ne souffre pas des conséquences sur sa qualité de vie, comme les problèmes de sommeil ou les difficultés d'apprentissage et de mémorisation.

Une des façons d'éviter que votre enfant fasse une réaction allergique consiste à éviter la substance qui en est responsable (l'allergène). Cependant, il n'est pas toujours possible de tenir un enfant à l'écart des allergènes présents à l'extérieur lorsque le temps se prête aux activités en plein air. Il n'est pas possible non plus d'éliminer complètement les allergènes présents dans l'environnement extérieur (ex: pollens) ou intérieur (ex: acariens)

Dernière mise à jour 30/04/2018