L'asthme allergique

Une rhinite allergique non traitée peut évoluer vers un asthme

Êtes-vous à risque de souffrir d'asthme ?

Se réveiller la nuit en toussant, avec une respiration sifflante et une difficulté à reprendre son souffle : il pourrait s'agir de symptômes d'asthme.

Une rhinite allergique non traitée peut évoluer vers un asthme, une maladie caractérisée par une inflammation des voies aériennes inférieures. L'asthme associé à la rhinite allergique est plus sévère et les crises d'asthme peuvent être plus fréquentes chez les personnes souffrant aussi de rhinite allergique. C'est pourquoi il est important de diagnostiquer et de traiter la rhinite allergique le plus tôt possible.

 

Pensez à consulter votre médecin si :

  • Votre médicament habituel ne réduit pas vos symptômes
  • Vous avez besoin d'une dose plus importante pour soulager vos symptômes d'allergie 
  • Votre respiration est de plus en plus difficile à cause de vos allergies

 

Quel est le lien entre l'allergie et l'asthme ?

Les voies respiratoires supérieures et inférieures sont liées. Une inflammation due à une réaction allergique peut partir du nez et atteindre les poumons, puis générer un asthme.

Plusieurs facteurs peuvent induire un asthme. Il peut être déclenché par la pollution de l'air ou par des infections, comme un rhume ou une grippe, et dans de nombreux cas, il est dû à des allergènes présents dans l'air que nous respirons, comme les pollens ou les acariens de la poussière de maison.

 

Symptômes d'allergie des voies respiratoires supérieures (rhinite allergique)  Symptômes d'allergie des voies respiratoires inférieures (asthme allergique) 
éternuements fréquents  sifflements respiratoires
nez qui démange, qui coule ou qui est bouché. toux
  oppression de la poitrine et essoufflements

Contactez votre médecin

Beaucoup de gens considèrent que l'allergie est une pathologie qu'ils doivent accepter et avec laquelle ils doivent vivre. La plupart ne connaissent pas les conséquences potentielles d'une allergie touchant les voies respiratoires ; ils demandent de l'aide seulement lorsqu'ils n'arrivent plus à contrôler leurs symptômes. Par exemple, une rhinite allergique insuffisamment contrôlée peut altérer au quotidien votre qualité de vie.

Ne laissez pas votre allergie prendre le contrôle. Prenez rendez-vous avec votre médecin spécialiste en allergologie pour obtenir un diagnostic et parler des traitements possibles.

Les enfants, l'allergie et l'asthme

Votre enfant souffre-t-il d'une allergie avec des symptômes au niveau du nez (rhinite allergique) ?

Chez les enfants atteints de rhinite allergique, le risque de développer un asthme plus tard est plus important.

Une prise en charge est peut être nécessaire, discutez-en avec votre médecin.

Traiter la cause de l’allergie

Plusieurs traitements existent contre les allergies. On conseille souvent aux patients d'éviter la substance responsable de leur allergie, mais il n'est pas toujours possible de ne pas être en contact du tout avec l'allergène. Les médicaments symptomatiques, qui visent à soulager les manifestations de l'allergie, peuvent faire disparaître les symptômes, mais vous pourriez avoir besoin d'en prendre de plus en plus pour contrôler vos symptômes.

Une autre option thérapeutique est l'immunothérapie allergénique. Ce type de traitement cible la cause de l'allergie. Il consiste à vous rendre progressivement tolérant vis-à-vis de l'allergène à l'origine de votre allergie.  

L'immunothérapie allergénique pourrait aussi jouer un rôle en réduisant le risque de progression de la rhinite allergique vers l'asthme.  

Demandez à votre médecin si ce traitement est adapté à votre cas.

En savoir plus

Dernière mise à jour 07/03/2018