Allergie aux pollens

Assez de rester enfermé(e) par beau temps ?

Souffrez-vous d'allergie aux pollens ?

Vous avez le nez bouché ou le nez qui coule ? Vous éternuez souvent, vos yeux vous démangent ou coulent à une certaine période de l'année ? Alors, vous souffrez peut-être d'allergie aux pollens, qu'on appelle aussi « rhume des foins » ou rhinite allergique.

Ce type d'allergie est déclenché par les pollens de graminées, d'arbres ou d'herbacées, qui sont présents dans l'air que nous respirons. Certaines personnes ne sont que légèrement affectées par leurs symptômes d'allergie. Cependant, chez d'autres, les symptômes peuvent être une gêne quotidienne dans de nombreuses activités.

Vos symptômes d'allergie peuvent aussi être particulièrement intenses à une certaine heure de la journée, lorsque la quantité de l'espèce de pollen à laquelle vous êtes allergique est maximale. La météo peut aussi jouer un rôle : il y a plus de pollen dans l'air lorsqu'il fait chaud et sec et lorsqu'il y a du vent.

Les symptômes d'allergie aux pollens peuvent perturber votre sommeil et vous pouvez vous sentir inhabituellement fatigué(e) pendant votre journée. Votre niveau de concentration et votre productivité au travail peuvent en pâtir et la présence permanente de symptômes peut vous déprimer. Les symptômes gênants de l'allergie peuvent aussi vous empêcher de passer du temps à l'extérieur avec votre famille ou vos amis.

Si vos symptômes d'allergie perturbent votre vie quotidienne, il est important de demander l'avis de votre médecin ou d'un allergologue. Vous devez aussi avoir conscience qu'une allergie non traitée avec des symptômes au niveau du nez  peut évoluer vers les poumons. Un diagnostic et un traitement appropriés sont importants pour diminuer l'impact de l'allergie sur votre vie à court et à long terme.

Faites ce test pour en savoir plus sur la sévérité de vos symptômes et demandez conseil à votre médecin spécialiste en allergologie sur ce que vous devriez faire ensuite.

 

Bulletin Allergo Pollinique

Y a-t-il du pollen en ce moment ?

Le risque allergique prévisionnel, lié à l’exposition au pollen, est établi par le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A), qui le calcule à partir des prévisions météorologiques, ainsi que des informations polliniques et cliniques.

Saisissez votre département pour découvrir les pollens présents près de chez vous.

" Pourquoi moi ? "

Vous êtes allergique aux pollens parce que votre corps identifie les pollens comme une substance nocive. Bien que les pollens ne soient en réalité pas dangereux, votre corps a une réaction excessive à chaque fois que vous êtes exposé(e) aux pollens présents dans l'air. On ne sait pas exactement pourquoi certaines personnes développent une allergie à des substances pourtant inoffensives pour d'autres, mais les gènes jouent un rôle important et d'ailleurs l'allergie est souvent héréditaire. C'est une maladie fréquente  dans le monde, des millions de personnes sont allergiques aux pollens. 

En savoir plus sur l'allergie

Reconnaissez-vous ces symptômes ?

Vous avez peut-être pensé que vos éternuements et vos reniflements étaient dus à un rhume ; cependant, si vos symptômes reviennent sans cesse, c'est peut-être une allergie.

Les symptômes les plus fréquents de l'allergie aux pollens sont les suivants :

  • Démangeaisons du nez, nez qui coule ou nez bouché,
  • Éternuements
  • Yeux larmoyants ou rouges
  • Démangeaisons des yeux ou de la gorge

L'allergie aux pollens peut aussi perturber votre sommeil et vous pourrez vous sentir fatigué(e) pendant la journée.

Vous pouvez contrôler votre allergie.

Les traitements visent à soulager vos symptômes ou à traiter la cause de votre allergie. Discutez avec votre médecin des traitements possibles pour déterminer lequel est adapté pour vous.

Votre médecin prendra en compte certains facteurs, comme la sévérité de vos symptômes d'allergie, leur impact sur votre vie quotidienne, votre état de santé général et vos souhaits personnels.

En savoir plus

Limitez votre exposition aux allergènes

Le pollen, allergène transporté par l'air, est presque impossible à éviter, mais certaines mesures peuvent réduire votre exposition.

Soulagez vos symptômes d'allergie

Plusieurs médicaments existent pour soulager les symptômes. Certains sont disponibles sans ordonnance, d'autres doivent être prescrits par un médecin. Suivez toujours les conseils de votre médecin ou pharmacien avant de prendre ces médicaments.

Traiter la cause de votre allergie

L'immunothérapie allergénique traite la cause de l'allergie afin d'induire une tolérance vis-à-vis de la substance (allergène) qui provoque vos symptômes. Demandez à votre médecin si ce traitement est adapté à votre cas.

La rhinite allergique peut évoluer vers un asthme

Si vous souffrez de rhinite allergique due aux pollens, votre risque d'asthme peut être plus élevé que celui des personnes non allergiques. Le risque d'asthme est plus élevé si la rhinite allergique n'est pas traitée. Parlez en à votre médecin le plus rapidement possible.

En savoir plus sur l'asthme

 

L'allergie limite-t- elle votre vie ?

Les médicaments symptomatiques peuvent soulager rapidement vos symptômes d'allergie. Cependant, si vos symptômes persistent ou si vous avez besoin de doses croissantes pour les garder sous contrôle, une immunothérapie allergénique pourrait vous être bénéfique. L'immunothérapie allergénique agit différemment des médicaments symptomatiques contre l'allergie ; elle  pourrait donc être une nouvelle solution thérapeutique. Néanmoins, pour suivre ce type de traitement, il convient de prendre l'avis de votre médecin spécialiste en allergologie.

En savoir plus sur l'immunothérapie allergénique

Dernière mise à jour 24/05/2018