Mon enfant est allergique

Pas assez d'énergie pour jouer ?

Votre enfant souffre-t-il d'allergie ?

Beaucoup d'enfants sont actifs par nature. C'est une bonne chose, car ils ne cessent ainsi de grandir et d'apprendre. Cependant, une allergie peut non seulement empêcher un enfant de s'amuser quand il a envie et comme il en a envie, mais elle peut aussi l'empêcher de se concentrer à l'école.

Les symptômes allergiques respiratoires incluent des éternuements fréquents, un nez qui coule ou un nez bouché. Votre enfant peut aussi avoir les yeux rouges qui pleurent ou qui démangent. Ces symptômes sont très communs et on pense souvent par erreur qu'ils sont dûs à un simple rhume ou à une grippe. Cependant, si les symptômes persistent et sont récurrents ou s'ils s'aggravent à une certaine saison, cela peut être un signe d'allergie.  Si d'autres membres de votre famille souffrent d'allergie, cela doit renforcer vos soupçons.

Mais quand il s'agit de la santé de votre enfant, vous n'avez pas envie de rester dans le doute. Prendre l'avis d'un médecin spécialiste en allergologie est important, car pour votre enfant, un diagnostic précoce pourrait prévenir des complications ou une aggravation de sa maladie. Votre enfant pourra ainsi recevoir le médicament adapté et pourra continuer à profiter du beau temps, des activités de plein air, de l'école, et de tout ce qui fait la vie d'un enfant.

Allergie aux pollens

Lorsque le beau temps pose problème

Un enfant peut passer des heures à jouer dehors.
Si votre enfant souffre d'allergie aux pollens, il risque de ne plus pouvoir passer autant de temps dehors qu'il le souhaiterait. Le pollen est un allergène transporté par l'air, il est donc pratiquement impossible à éviter. Votre enfant aura très probablement besoin de prendre un médicament pour contrôler ses symptômes d'allergie aux pollens.

Acariens de la poussière de maison

Reniflements et éternuements dès le matin ?

Si le sommeil de votre enfant est perturbé par un nez bouché, des sifflements respiratoires et de la toux, cela aura un impact sur ses journées. Votre enfant risque d'être trop fatigué pour jouer et pourra avoir du mal à se concentrer à l'école. Des symptômes d'allergie particulièrement intenses la nuit ou au réveil peuvent être dus à une allergie aux acariens de la poussière de maison. Il peut dans ce cas être utile de réduire la quantité d'allergène dans la maison et d'utiliser des médicaments contre l'allergie.

Allergie et asthme

Protéger votre enfant de l'asthme allergique

Si la rhinite allergique de votre enfant n'est pas traitée, le risque que ses symptômes s'intensifient et évoluent vers un asthme augmente.

Des études scientifiques rapportent que ce risque est multiplié de 2 à 7 fois comparativement aux enfants sans allergie. C'est pourquoi il est important de diagnostiquer et de traiter l'allergie le plus tôt possible.

En tant que parent allergique, puis-je faire quelque chose pour que mon enfant ne le devienne pas ?

Quoi que vous fassiez, vous ne pouvez pas être sûr que votre enfant ne sera pas allergique. L'allergie a une composante héréditaire : un enfant dont un parent ou les deux souffrent d'allergie court un plus grand risque d'allergie (que les enfants dont les parents ne sont pas allergiques). Si un des deux parents est allergique, l'enfant a 30 % de risque de l'être aussi. Si les deux parents sont allergiques, le risque atteint plus de 60 %.

On ne peut pas changer les gènes, mais on peut réduire le risque d'allergie d'un enfant. Les mères doivent éviter de fumer pendant leur grossesse, après la naissance et faire en sorte que leur enfant ne soit pas exposé à la fumée de tabac. L'allaitement est aussi recommandé, pendant les quatre premiers mois, car le lait maternel renforce le système immunitaire de l'enfant. Si vous ou votre conjoint avez été traité par une immunothérapie allergénique, le risque d'allergie pour votre enfant pourrait être diminué.

Si vous pensez que votre enfant risque d'être allergique, demandez conseil à votre médecin.

Prise en charge de l'allergie

La solution idéale contre les symptômes d'allergie consiste à éviter l'allergène responsable. Cependant, certains allergènes comme les pollens et les acariens de la poussière de maison, sont difficiles à éliminer complètement, même lorsque toute la famille s'y met. Quant à rester à l'intérieur en été ou jeter toutes les peluches, c'est difficile à accepter. Dans la plupart des cas, la bonne solution consiste à prendre des médicaments qui soulagent les symptômes d'allergie, qui permettent à votre enfant d'avoir des activités normales pour son âge.

Dernière mise à jour 07/03/2018